Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 octobre 2013

"C'est votre vie" Frédéric Mitterrand et JMJ sur France 2 (1994)


Le concept de l'émission de Frédéric Mitterrand "C'est votre vie" est de prendre un invité totalement par surprise avec la complicité de son entourage et le faire voyager à travers différents moments de sa vie avec des invités-surprises.

27 octobre 2013

JMJ: "La musique de films? Le territoire du père" (Festival Lumière 2013)

Festival lumière,2013


Jean-Michel Jarre, tout juste sorti de sa masterclass consacrée à la mémoire de son père, Maurice Jarre, très certainement un des événements les plus attendus de ce Festival. En effet, c’est la première fois que le compositeur lyonnais s’exprimait publiquement au sujet de son père, célèbre compositeur de musiques de films (Docteur Jivago en 1965, Le cercle des poètes disparus en 1989 notamment).

Longtemps fâché avec son père, qui s’était exilé aux Etats-Unis après s’être séparé de sa mère, Jean-Michel Jarre affirme « qu’il était important de lui rendre hommage, surtout ici à Lyon ». Le compositeur confesse avoir « longtemps souffert de cette relation » avant de se réconcilier avec lui juste avant sa mort en 2009. Il a ensuite offert au public un témoignage touchant concernant l’oeuvre de son père : « Il a révolutionné la musique de scène, ce qu’il a créé c’est du son 5.1 avant la lettre. Et sans vouloir faire de psychanalyse de comptoir, si j’ai très peu fait de musiques de films c’est que c’était réellement le territoire du père ».
Source : Pulp my festival

10:03 Publié dans Interviews / Presse | | Tags : 2013, festival lumière, maurice jarre |  Facebook | | |

23 octobre 2013

Jean Michel Jarre dans le magazine Tsugi n°66

Tsugi,jean michel jarre


Dans le magazine " Tsugi "N° 66 , du 10 octobre 2013 , il y a un article avec Une interview croisée avec Jean Michel Jarre, Bernard Fèvre (alias Black Devil Disco Club) et Uncle O (auteur de la compil' Cosmic Machine) dans le cadre de la promotion de la compilation "Cosmic machine".
Merci à Jean-Michel Foivard pour l'info.

Edit du 21 janvier 2014, l'article est en ligne.

22:13 Publié dans Interviews / Presse | | Tags : 2013 |  Facebook | | |

18 octobre 2013

Jean Michel Jarre reçoit un prix de l'Elpida en Grèce

Elpida,grèce,Jean Michel Jarre,caritatf
Jean Michel Jarre, ambassadeur de bonne volonté à l'UNESCO était présent à la soirée des vingt ans du programme humanitaire "Hope" en Grèce à la salle de concert d'Athènes. À cette occasion, il a reçu une distinction au titre de l'Elpida qui œuvre pour l'amélioration des conditions de vie des enfants atteints de maladies graves. La présidente de cette association, Mme Marianna V. Vardinogianni, est elle aussi partie intégrante de l'UNESCO.
Rappelons qu'en 2001, Jarre avait donné plusieurs concerts pour cette cause au pied de l'Acropole.

Voici les principales réalisations de l'association :
• La création de l'Unité de greffe de moelle osseuse
• La création de la maison d'hôtes "HOPE" (espoir en anglais)
• La création de l'Unité d'oncologie pédiatrique "Marianna V. Vardinogianni-HOPE»
• Le jumelage des hôpitaux oncologiques ayant un statut scientifique international

08:53 Publié dans Reconnaissances | | Tags : 2013, caritatif, unesco |  Facebook | | |

17 octobre 2013

Interview de Jean Michel Jarre à Cinézik (15/10/2013) sur Maurice Jarre

Extraits vidéos de l'interview :

Jean michel jarre,2013,maurice jarreCinezik : Dans quelle mesure votre père Maurice Jarre a pu contribuer à votre désir d'être musicien ?

Jean-michel Jarre : Quand j'ai commencé à faire de la musique, ce n'était pas du tout relié à l'existence de l'oeuvre de mon père, à cause de l'absence de relation que j'ai eue avec lui. Je me suis toujours dit qu'il valait mieux un conflit ouvert avec son père, parce qu'au moins il y a quelque chose qui existe contre lequel on peut se rebeller. Une absence est pire, car on est dans le vide, face à un trou noir. Donc quand je commence la musique, ce n'est bizarrement pas du tout lié au fait que j'ai un père compositeur. Je ne m'en rends pas vraiment compte. Ma mère m'encourageait à le faire. J'hésitais entre la peinture et la musique. Je vais finalement faire de la musique à travers ma passion de la peinture. Je jouais dans des groupes de rock. J'étudiais la musique au conservatoire de Paris. Je suis ensuite rentré au Groupe de Recherches Musicales de Pierre Schaeffer, c'est l'année 1968 où on remet tout en question. L'approche organique du son est proche de la peinture abstraite qui m'intéressait (Soulage, Pollock...), dans un travail sur la texture, sur le matériau. Tout cela est très peu lié à une identité que je voulais me forger par rapport à mon père.

Mais je réalise maintenant que sa musique de scène m'a beaucoup marqué quand j'étais très petit. Le premier spectacle que j'ai vu était en plein air pour le premier festival d'Avignon. Il y avait déjà ce sens de l'espace sur le plan musical. Il a fallu que j'attende aujourd'hui pour réaliser que c'était quelque chose qui a dû me marquer pour faire ce que j'ai fait, forcément. Lire la suite sur Cinezik, le site de la musique de films…

21:41 Publié dans Interviews / Presse | | Tags : 2013, maurice jarre, festival lumière |  Facebook | | |